Sign up to our Newsletter
Retour
  • Automatisation
  • Tôle
  • Perçage
  • Oxycoupage
  • Construction-metallique
  • Secteur-industriel

Pouvez-vous bénéficier du pré-perçage au lieu de l’amorçage ? | Oxycoupage


Les pré-perçages sont utiles en créant une cavité afin que le procédé d’oxycoupage puisse commencer sans amorçage - également appelé amorçage en bord. En créant ces trous pré-percés, vous éliminez l‘amorçage à l'oxygène et les scories liquides peuvent s’échapper par le dessous du matériau.

L’amorçage peut également être utilisé, toutefois, au début du processus d’amorçage, les scories liquides ne peuvent pas s’échapper et agissent comme un effet volcanique, en éclaboussant et en laissant les scories se projeter vers le haut.

Dans cet article, nous couvrirons les applications dans lesquelles le pré-perçage avant la découpe en l’oxycoupage est logique et comment il offre des améliorations en termes de vitesse, d’automatisation et de rendement lors de l’imbrication. Les termes procédés d’amorçage en bord et d’amorçage en pleine tôle sont utilisés en tant que deux procédés distincts dans cet article.

Vitesse – gagner du temps en réalisant le pré-perçage en automatique pendant la nuit ou durant le week-end

Amorçage sur le bord vs amorçage en pleine tôle. Comparaison sur une tôle de 80 mm (3.125")

https://youtu.be/VWWEQBHakI8

« Est ce que le pré-perçage prend plus de temps et réduit ma productivité ? » Très bonne question, cela dépend. Si vous êtes capable de lancer la machine avant la nuit ou avant le week-end, alors le pré-perçage sera toujours un gain de temps, peu importe l’épaisseur du matériau. L’opération de perçage peut se réaliser pendant la nuit ou pendant le week-end dans votre atelier en utilisant les machines de découpe de tôle du type V310, V320 ou V325.

Un bon exemple est pour une gamme d’épaisseur allant de 30-100 mm en comparant le pré-perçage et l’amorçage, le gain de temps en utilisant l’amorçage sur le bord par rapport à un amorçage en pleine tôle est de l’ordre de 10 secondes par amorçage (voir la vidéo ci-dessus).

Quand vous avez une imbrication complète avec des petites pièces, l’amorçage sur le bord avec pré-perçage peut faire gagner plusieurs minutes jusqu’à une demi-heure en fonction du nombre de pièces. Vérifiez la comparaison de temps entre l’amorçage sur le bord et l’amorçage en pleine tôle pour une épaisseur de 80 mm.

Les heures de nuit sont déjà prises ?

Bien sûr, si vos heures de nuit et de week-end sont déjà prises avec de la production, vous aurez juste à garder à l’esprit que pour les matériaux les plus fin (jusqu’à 30mm) le pré-perçage prendra plus de temps comparé à l’amorçage avec la torche d’oxycoupage. Au-dessus de ces épaisseurs, la différence de temps entre le pré-perçage et l’amorçage est insignifiant (voir la vidéo ci-dessous).

Amorçage sur le bord (temps pour le pré-perçage inclus) vs amorçage en pleine tôle sur 80 mm (3.125")

https://youtu.be/N_e_PS96kbE

Machines associées

Voortman V310 Perçage de tôles et découpe plasma (portique mobile)

En savoir plus
Voortman V325 Perçage, coupe et fraisage de tôles lourdes (passage a travers)

En savoir plus
Voortman V320 Perçage et découpe de tôles (passage à travers)

En savoir plus

Automatisation - moins d’interventions manuelles

Si vous pouvez supprimer tous les amorçages de votre liste de procédés, le processus de découpe peut être plus automatisé avec moins de variables inconnues nécessitant une intervention manuelle de l’opérateur.

Lors du démarrage en bord avec l’oxycoupage, les scories liquides peuvent se frayer un chemin à travers la tôle, assurant ainsi que les scories ne soient pas pulvérisées sur le dessus. Cela crée deux avantages sans risque que les scories remontent vers la torche. Premièrement, le contrôle de la hauteur peut continuer à être utilisé de manière fiable, car les scories ne sont pas projetées sur la tôle en obligeant le contrôle de la hauteur à remonter la torche pour compenser. De plus, cela ne risque pas d’endommager la protection du contrôle de la hauteur. En outre, l'utilisation d'un démarrage en bord signifie que le procédé d’oxycoupage est plus stable.

Avec l’amorçage en oxycoupage, les temps de préchauffage varient considérablement lorsque la tôle imbriquée est en train de chauffer. C'est pourquoi les opérateurs doivent souvent intervenir pendant le processus de préchauffage pour effectuer un réglage précis avant l’amorçage. Supprimer ce processus qui n’affecte que de manière significative l’amorçage signifie être capable d’exécuter des tâches sans surveillance sur la machine tout en réduisant les coûts de production.

Rendement des imbrications (taux de chute) – cout réduit par pièce

L'élimination de l’amorçage pour la découpe à l'oxycoupage dans un matériau plus épais réduit également l'espacement entre les pièces dans les programmes d’imbrication. L'entrée pour le perçage doit être plus longue, car la première partie de l'entrée est utilisée pour pénétrer le matériau par chauffage et laisser lentement le laitier liquide sortir de la cavité à l’opposé de la torche. En déplaçant la torche vers l’avant pendant le perçage, le laitier n’éclabousse pas directement sur la torche, ce qui l’empêche de se bloquer ou d’arrêter le processus d’amorçage à l’oxycoupage. Les lignes d’amorçage doivent avoir une longueur minimale pour permettre à la torche de traverser complètement le matériau avant de commencer le programme de coupe.

Comparer l’amorçage au pré-perçage, le laitier liquide peut être évacué par le dessous de la tôle, les entrées pour l’amorçage peuvent être plus courtes et donc les pièces peuvent être imbriquées de manière beaucoup plus rapprochée. Si vous utilisez des trous pré-percés, vous pouvez imbriquer plus de pièces et laisser le matériau en fusion s'échapper sous la tôle. Moins vous utilisez de matériau, plus l’imbrication est efficace et plus l'utilisation du matériau pour la coupe est importante.

Plus votre matériau est épais, plus l'inconvénient est de laisser un espace important entre les pièces lors de l’imbrication. Bien que ce soit le coût du matériau qui définit principalement le coût par pièce. Le pré-perçage avec amorçage en bord améliore le rendement d’imbrication et réduit les coûts de production par rapport à la distance supplémentaire nécessaire lors de l’amorçage en oxycoupage.

Si vous produisez de petites pièces rectangulaires, les économies réalisées grâce au seul rendement de de l’imbrication pourraient permettre d’économiser des dizaines de milliers d’euros par an en obtenant plus de pièces par imbrication. Les avantages liés au pré-perçage et à la réduction du nombre de lignes d’amorçage sont d'autant plus nombreux que le nombre de pièces découpées est important. Par conséquent, plus les petites pièces que vous traitez sont importantes (plus de pièces coupées à partir d'une seule tôle brute), plus les coûts de pré-perçage sont rentables. En outre, un matériau plus épais permet de réaliser des économies plus importantes en pré-perçage par rapport à un matériau plus mince, où la différence n’est pas aussi perceptible.

Coûts des consommables

« Le pré-perçage ne coûte-t-il pas plus cher ? » Là encore, c’est une excellente question à poser. Par rapport à l’amorçage, il ajoute définitivement de l’usure aux plaquettes carbure et augmente donc le coût des consommables. Cependant, il est important de pondérer l’ensemble des coûts, car certains risques peuvent être évités en pré-perçant au lieu d’amorcer. En éliminant l’amorçage dans la production, le laitier ne peut pas éclabousser et endommager les autres consommables. De plus, les avantages en matière d’automatisation, de rendement et de rendement d’imbrication précédemment mentionnés pourraient facilement compenser les éventuelles plaquettes en carbure que vous auriez besoin de remplacer tout au long de l’année. Les opérateurs sont alors capables d’assumer d’autres tâches pendant que la machine fonctionne automatiquement et les entrées d’amorçage plus petites permettent d’obtenir de meilleurs rendements en pièces. En fonction de l’application, le pré-perçage avec amorçage sur le bord peut permettre à votre entreprise d’économiser de l’argent. Avec les machines de découpe de tôles Voortman, vous êtes libre de choisir l’amorçage ou le pré-perçage, quelle que soit leur épaisseur. Vous êtes curieux de savoir si la découpe à l'oxycoupage avec pré-perçage convient à votre production ? Contactez-nous aujourd'hui !

Articles associés

  • Automatisation
  • Tôle
  • Logiciel
  • Plasma
  • Secteur-industriel
  • Construction-metallique

Optimisation des processus grâce à Sigmanest & à la machine Voortman

Lire l'article
  • Automatisation
  • Plasma
  • Découpe
  • Perçage
  • Tôle
  • Secteur-industriel
  • Construction-metallique

Productivité accrue grâce à l'usinage à portique double - V310

Lire l'article
  • Tôle
  • Plasma
  • Découpe
  • Perçage
  • Secteur-industriel
  • Construction-metallique
  • Automatisation

Maximiser la productivité: perçage vs découpe des trous

Lire l'article
  • Tôle
  • Perçage
  • Fraisage
  • Secteur-industriel
  • Construction-metallique
  • Automatisation

Différence entre le fraisage et le perçage de trous dans des tôles

Lire l'article
  • Automatisation
  • Plasma
  • Découpe
  • Perçage
  • Fraisage
  • Tôle
  • Secteur-industriel
  • Construction-metallique

Création de pièces finies grâce à des solutions multi-procédés pour tôles

Lire l'article