Sign up to our Newsletter
Retour
  • Secteur-industriel
  • Plasma
  • Tôle
  • Automatisation

Comment réduire les coûts de manutention des pièces grâce aux préparations de soudure automatiques?







Saviez-vous qu'en moyenne plus de 30% de vos pièces nécessitent un bord chanfreiné pour des raisons esthétiques ou fonctionnelles ou pour des préparations de soudure ? Une préparation à la soudure est principalement créée pour augmenter la surface du bord de votre produit afin d'obtenir une soudure plus résistante.

Se débarrasser des préparations de soudure manuelle

Beaucoup de préparations de soudure sont encore créées manuellement à l'aide d'une torche manuelle, à l'aide d'une machine de fraisage ou d'une meuleuse manuelle. Auparavant, il s'agissait d'une étape intermédiaire entre l'usinage des pièces par une machine de découpe et la soudure dans un assemblage final ou secondaire. Vous pouvez imaginer qu'il s'agit d'une étape superflue sans compter qu'elle est chronophage pour l'ensemble du processus de production qui peut être optimisé. C'est pourquoi aujourd'hui, avec la pénurie de main-d'œuvre et l'augmentation de la productivité auxquelles vous êtes confrontés, cette tâche doit être déplacée vers la machine de découpe de tôles.

Commencez par la coupe en chanfrein automatique

Par conséquent, de nos jours avec la pénurie de main-d'œuvre et l'augmentation des exigences de productivité, de plus en plus de fabricants s'éloignent de ce processus qui prend du temps. Le travail doit être déplacé vers la machine de découpe de tôles où les chanfreins sont automatiquement créés.

Prenons l'exemple de nos clients - un important fabricant de chargeuses sur pneus qui produit la pièce illustrée ci-dessous - pour vous donner une idée de la comparaison. Il leur a fallu plusieurs heures (environ 3 à 4) pour couper le chanfrein avec un Chalumeau manuel. Avec une unité de chanfreinage plasma équipée sur leur nouvelle machine de découpe CNC V304, cette pièce a été créée en quelques minutes.

Économiser de nombreuses heures de travail et réduire les erreurs

La complexité des pièces, le nombre de préparations de soudure sur une base annuelle et les taux de main-d'œuvre détermineront si le chanfreinage sur une machine de découpe offre un bon retour sur investissement. Si un opérateur utilise chalumeau manuel sur toute la journée pendant un an, la comparaison est une évidence et le biseautage au plasma sur une machine de découpe CNC est la voie à suivre, quel que soit votre taux de main-d'œuvre. Mais également à un nombre plus limité d'heures de préparation manuelle des soudures, le chanfreinage au plasma sur une machine de découpe CNC est intéressant car le processus est moins sujet aux erreurs.

Justifier le Retour Sur Investissement pour la coupe automatique en chanfrein

Si les pièces ne nécessitent que de simples préparations de soudure (coupes droites et simples préparations de soudure V ou A), le temps avec un brûleur à piste oxy-combustible diminue considérablement car le temps de manipulation devient une petite partie du temps de traitement total. Cependant, si une pièce doit être tournée ou si le brûleur à piste oxy-combustible doit être configuré plusieurs fois pour une pièce en raison de plusieurs chanfreins ou d'une forme étrange, le temps de manipulation constitue une partie importante du temps de traitement total. En particulier, ce temps de manipulation est révolu avec le Chanfreinage au plasma sur une machine de découpe CNC.

Si les préparations de soudure sont longues, le temps de coupe avec les brûleurs à piste oxy-combustible est très long en raison de la vitesse plus lente de l'oxy-combustible. Cela justifie et améliore à nouveau le retour sur investissement d'une unité de chanfrein plasma sur une machine de découpe CNC. Les coupes de 3 mètres ou plus prendront plusieurs minutes pour les couper avec un brûleur manuel à oxy-carburant. Avec une torche à plasma d'épaisseur moyenne, ce n'est qu'un tiers de ce temps.

Machines à couper les tôles chanfreiner Voortmans

Les machines de découpe des tôles comme la Voortman V310, V304 ou V325 créent une préparation pour la soudure directement pendant la découpe de votre produit à l'aide de la découpe en chanfreins 3D. Ainsi, on élimine une étape de manutention et de bridage/positionnement de la pièce. Cela réduit la quantité de déplacements dans votre usine et la quantité de main-d'œuvre. Nous aimerions vous aider à atteindre vos objectifs commerciaux et d’échanger avec vous sur les solutions de coupe chanfrein de Voortman.

Voortman V325 Perçage, coupe et fraisage de tôles lourdes (passage a travers)

En savoir plus
Voortman V304 Découpe plasma (portique mobile)

En savoir plus
Voortman V310 Perçage de tôles et découpe plasma (portique mobile)

En savoir plus

Vous voulez savoir comment bénéficier de la coupe automatique en chanfrein et de la qualité d'une telle coupe en chanfrein ?

Nous serions heureux de vous aider à atteindre vos objectifs commerciaux et de vous en dire plus sur les solutions de découpe en chanfrein de Voortman.

Contactez-nous !

Écoutez ce que nos clients ont à dire

Egger Pumps - Gregory Dind - Suisse

“Désormais, avec la machine Voortman, tous les procédés sont effectués avec la même machine. Nous avons réduit les temps de production sur les machines de fraisage, amélioré la qualité de coupe et réduit le nettoyage des pièces pour les reprises internes.”
Lire le témoignage

SCW Contracting Corp - Andy & Steve Scrape - États Unis

"Ces deux équipements fonctionnent parfaitement ensemble. Ils produisent à des vitesses incroyables. Avoir l'un sans l'autre n'aurait pas vraiment de sens."
Lire le témoignage

Caterpillar Work Tools B.V. - Harold van Tooren - Pays-Bas

“Grâce à notre nouvelle machine de coupe de tôles Voortman V304, nous sommes désormais en mesure d'automatiser le chanfreinage que nous avons jusqu'à présent exécuté manuellement. Nous allons ainsi économiser plus de 50 % du temps de fabrication.”
Lire le témoignage

Gubi Smedeteknik - Søren Gubi - Danemark

“Nous sommes arrivés au Centre d'expérience de Voortman et, nous avons été immédiatement convaincus.”
Lire le témoignage